Actions culturelles

La transmission est une problématique centrale pour le Cortège d’Orphée. La représentation n’est pas la seule voie de rencontre entre les œuvres et le public que nous avons choisie, comme en témoigne le projet Schubert-Wanderung qui cherche à éviter la forme du concert au service d’un répertoire spécifique. Nous avons ainsi dès le début de nos activités mis en place de nombreuses occasions de faire côtoyer les œuvres de manière détournée : académie de Lied, collaboration amateurs / professionnels, encadrement de groupes amateurs, formations diverses. Depuis 2016, nous intervenons ainsi régulièrement à l’ESPE qui permet aux stagiaires de l’Éducation Nationale de s’immerger le temps d’une journée dans une expérience de pratique artistique : les futurs professeurs y sont amenés à réfléchir notamment à l’intérêt de la musique et des œuvres d’art pour la pédagogie générale.

En 2018-2019, nous avons accompagné les classes de deux écoles primaires dans le cadre des résidences d’Éducation Artistique et Culturelle de la DRAC. – À l’école Pointelin de Dole, nous avons encadré la création d’un spectacle imaginé de A à Z par les enfants et intégrant plusieurs disciplines artistiques (écriture, théâtre, marionnettes, danse, musique).
– Au groupe scolaire de Montperreux-Malbuisson, à partir d’un atelier d’écriture thématique autour de la tolérance, animé par les enseignants, nous avons imaginé un travail choral et rythmique en vue d’un spectacle de restitution.
– Enfin, à l’initiative du Théâtre Impérial de Compiègne, nous avons accompagné une classe de terminale du Lycée Saint-Vincent-de-Paul de Soissons lors de la préparation et l’exécution d’un concert choral organisé à la maison de retraite.

Lors de toutes ces manifestations, nous constatons la qualité de ce type d’échange, au niveau culturel, pédagogique, et bien sûr humain. Les premières expériences sur scène des enfants, la richesse de leur imaginaire, la complicité transgénérationnelle qui s’y jouent sont autant de rappels que le sens de notre action, de notre réflexion, se passe dans la découverte : celle de ces artistes d’un jour qui sont confrontés à des émotions, un vécu qu’ils n’imaginaient pas ; mais aussi celle de nos artistes dont l’émerveillement se trouve renouvelé..