FABLES

Éblouissante galerie de personnages inspirée d’Ésope, les Fables de La Fontaine proposent un regard sans complaisance sur la société du Roi Soleil, avec ses vaniteux, ses ridicules, ses pragmatiques, ses violents, ses imbéciles et ses innocents. On connaît moins l’influence de Pétrone sur le poète, qui emprunta à son célèbre Satyricon la Matrone d’Éphèse, dont la mise en musique par Nicolas Racot de Grandval sert de fil conducteur à ce spectacle. Les airs tirés des Fables par Louis-Nicolas Clérambault y alternent avec quelques-uns des vers les plus admirés de la langue française, accompagnés de pages de Jacques-Martin Hotteterre « le Romain » et Robert de Visée, pour un moment malicieux et raffiné.