POST TENEBRAS LUX

Genre

Concert a cappella

Type de salle

Église

Synopsis

Conçu pour la fin de la Semaine Sainte, ce programme consiste en deux parties spatialisées illustrant le passage des « Ténèbres » à la lumière, de la déploration à l’espérance. Il propose une exploitation visuelle et acoustique des possibilités architecturales du lieu.

Répertoire

Lamentations de Jérémie de Roland de Lassus
The Lamb de John Tavener
Jesus Christ ist aufgegangen d’Edvard Grieg
Funeral Canticle de John Tavener
Lux Eterna de Léo Vermot-Desroches

DISPOSITIF

Spectacle tout public
Durée : 1h15 avec pause
Forme légère : 5 chanteurs

conception

Direction musicale et conception :
Anthony Lo Papa, Le Cortège d’Orphée

Interprètes

Mélanie Gavand, soprano
Vincent Nommay, alto
Léo Vermot-Desroches, ténor
Anthony Lo Papa, ténor
Boris Prudham, basse

Sur le spectacle

Imaginé à l’origine pour l’acoustique hors du commun de l’Abbaye d’Acey, ce programme met en regard le grand poème lyrique des Lamentations de Jérémie sur la destruction de Jérusalem par Nabuchodonosor (586 avant J.C.) dans la mise en musique de Roland de Lassus (1584) alternant avec le plain-chant du jour de la Passion, avec des œuvres a cappella plus tardives de John Tavener et Edvard Grieg évoquant les mystères de l’Incarnation (The Lamb, 1982), l’Ascension (Jesus Christ ist aufgefahren, 1906), la Vie éternelle (Funeral Canticle, 1996), ainsi que le vibrant Lux Eterna de Léo Vermot-Desroches.

Cinq chanteurs, cinq voix pour faire résonner les pierres, et une étonnante variété allant de la polyphonie absolue de Lassus à la psalmodie rêveuse de Tavener, en passant par les énigmatiques psaumes de Grieg, à mi-chemin entre romantisme et archaïsme, et le plain-chant, « trésor » traditionnel de l’Église.