L’Invitation au voyage

 

« Je suis né dans la mer », écrit Albert Camus (1913-1960) dans La mer au plus près. Né en Algérie, traversé dans sa vie comme dans son œuvre par le soleil et la mer, nature écrasante dans laquelle l’homme trouve sa réconciliation avec sa condition absurde, ce guide hors du commun, ce révolté qui a tant écrit sur le désespoir lucide, l’impossible choix entre justice et beauté, l’héritage grec trahi par l’homme moderne, nous entraîne, à travers ce texte magnifique, bien au-delà d’un simple voyage, dans un rite de passage. Vers quoi ? Vers la nature, vers une forme d’innocence et de contemplation sans lesquelles la vie n’a pas de saveur – à défaut de sens.

Pour ce premier récital imaginé pour la série Orphée à la lyre, le chanteur Anthony Lo Papa et la pianiste Isabelle Grandet ont la joie de vous inviter à un voyage sur les océans avec rien moins qu’Albert Camus dans le rôle du guide touristique.

En marge du merveilleux carnet de bord de 1953 La Mer au plus près de l’auteur de L’Étranger, une anthologie de la mélodie française évoquera cet horizon chimérique chanté par les poètes. Poulenc, Duparc, Fauré, Milhaud, Honegger et Debussy accompagneront de leur musique ce voyage en haute mer, la mer fascinante, la mer terrible, la mer berceuse, la mer des espoirs et des chagrins. Au passage, nous ferons une escale dans le pays qui a remporté notre Championnat des Nations en 2016, l’Italie, avec une traversée de la lagune vénitienne signée Reynaldo Hahn.