Le Cortège d’Orphée

Le Cortège d’Orphée voit le jour en 2013 sous l’impulsion d’Anthony Lo Papa, autour d’un projet simple : remettre en question le règne du concert en s’appuyant sur les œuvres elles-mêmes. Ensemble à géométrie variable, il réunit des artistes autour des préoccupations que sont le contexte des œuvres, leur signification mais aussi la labellisation croissante des artistes, l’évolution des publics. Il défend une pratique de la musique dans laquelle la performance retient moins l’attention que l’émotion distillée par l’œuvre, dans laquelle le succès n’est pas lié au prestige, dans laquelle l’amour de l’œuvre et l’envie de la servir l’emportent sur les ego et la critique.

Le Cortège d’Orphée inscrit ses productions dans un rapport scénique, au service du sens, du propos des œuvres. Ainsi, de nombreux projets intimistes sont accompagnés de surtitres et d’un environnement spécifique (Les Amours du Poète, Office des Ténèbres, Chants de guerre et de paix…) et des productions plus ambitieuses comme Via Crucis, Ecce Homo ou Histoire de la Passion sont mises en espace et associent comédiens, danseurs et musiciens.

En savoir plus sur Anthony Lo Papa.