À la une

Histoire de la Passion en Provence et à Besançon

Un chef-d’œuvre de Johann Sebastian Bach dans une approche contemporaine.

Si le récit de la Passion est un des textes fondateurs de la culture occidentale, ce n’est pas seulement parce qu’il est au cœur de la naissance d’une religion qui devait révolutionner l’équilibre du monde. Il comporte une dimension brûlante qui dépasse très largement la question religieuse : à l’instar des tragédies d’Eschyle ou Sophocle, il met en scène un personnage martyrisé pour s’être élevé contre l’ordre politique au nom de la proclamation d’un idéal supérieur. Antigone fait-elle autre chose quand, au nom des lois non écrites, elle offre une sépulture à son frère frappé d’anathème par le pouvoir de Thèbes ? N’y a-t-il pas une universalité de ce mythe et de la figure en un sens socratique de Jésus ?

C’est pourquoi nous proposons dans cette Histoire de la Passion une version réduite, le canevas de la Johannes-Passion de Bach, pourrait-on dire. L’appui de la mise en espace et de la danse, confiées à Camille Ollagnier, artisan de notre Ecce Homo d’Orgue en ville 2015, permet d’éloigner ce chef-d’œuvre du concert décoratif, et de questionner sa signification dans le monde d’aujourd’hui, la permanence des enjeux de l’injustice, de l’amour, du sacrifice.

Nous avons la joie de nous produire à nouveau en Provence, où nous avait conduits notre tournée des Offices des Ténèbres en 2014, puis de retrouver le Centre diocésain de Besançon où nous participerons, outre la représentation, à une rencontre apéritive avec le public. Nous espérons vous retrouver nombreux.

> dimanche 30 juillet 2017 > 18h > Saint-Rémy-de-Provence > Collégiale Saint-Martin > 15€ / 10€ > contact : festival Organa 06 26 53 70 17 / http://organa2000.free.fr
> mardi 1 août 2017 > 21h > Besançon > festival Soirs d’été Chapelle du centre diocésain > 15€ / 12€ / 10€ > réservations par téléphone au 06 38 43 50 98 ou 06 60 63 47 91 ou par mail [email protected]